l'art du pitch de oren klaff

« L’Art du Pitch » de Oren Klaff : Comment Convaincre Comme Un Pro !

Vous avez un projet à vendre à un client ? Vous devez convaincre quelqu’un de se ranger de votre côté et de vous soutenir ? Vous voulez aller à la plage mais elle veut aller à la montagne ?

Ne cherchez plus, c’est « L’Art du Pitch » qu’il vous faudra lire, et rapidement ! Que vous soyez un peu bloqué dans le business en ce moment, ou que vous manquiez de pouvoir de conviction, ce livre sur le pitch efficace d’Oren Klaff va changer votre vie.

L’art du pitch n’est pas un livre « de business » uniquement. Ce n’est pas un livre qui sert uniquement à lever des millions si vous êtes dans une start-up.

D’ailleurs, en anglais, il s’intitule Pitch anything, pour vous apprendre à tout pitcher, à savoir bien présenter pour convaincre votre interlocuteur.

La première fois que j’ai entendu le mot « pitch », c’était probablement comme vous, en écoutant Thierry Ardisson sur France 2 dans « Tout le monde en parle ».

Chaque fois qu’il recevait des acteurs ou des réalisateurs pour leur promo, Ardisson leur demandait le pitch du film, l’histoire, la version rapide, la version qui prend aux tripes, la version qui donne envie d’aller voir immédiatement ce film.

Bien pitché, il devenait le film de la semaine. Mal pitché, il finissait aux oubliettes du box-office.

bon pitch avec Mila chez Ardisson
Mila Jovovich quitte le plateau d’Ardisson – trop plein d’émotions…

Un bon pitch, c’est avant tout une émotion qui vous frappe

Cela fait des années maintenant qu’on sait que l’homo oeconomicus, cet être rationnel, n’existe pas : nous sommes des êtres fragiles et complexes, faits d’émotions.

L’homo oeconomicus, c’était celui qui prenait des décisions pour maximiser ses intérêts, pour maximiser son plaisir : ses choix étaient censés être dictés par la RAISON et le calcul.

Sauf que… ce n’est pas vrai ! Les hommes politiques le savent, les publicitaires le savent, les meilleurs dragueurs le savent, les recruteurs le savent : ce qui compte, c’est l’émotion.

Et cette émotion, elle se manipule, elle se calcule, elle se prépare pour celui qui veut faire un bon pitch.

Et c’est la clef de tout l’enseignement d’Oren Klaff : même si votre proposition est logique, même si elle est bonne, vous ne devez pas vous adresser au cerveau logique de votre interlocuteur, mais bien à son cœur, à son CERVEAU EMOTIONNEL.

La leçon la plus importante d’Oren Klaff dans « L’art du pitch »

Oren Klaff aide des entreprises millionnaires à gagner encore plus de millions.

Dans le livre, on le voit notamment mettre son expertise de pitcher professionnel au service d’entreprise qui veulent remporter un marché de construction d’aéroport, autant dire qu’on ne parle pas en centaines ni en milliers de dollars, mais bel et bien en millions.

Sa trouvaille la plus efficace ? La « neurofinance », cette approche novatrice qui consiste simplement à savoir qu’en face de vous, il y a un être humain.

Et que même si cet être humain signe des chèques qui se chiffrent en millions, vous avez la capacité de l’émouvoir, de l’influencer, de le convaincre de faire des cœurs sur son chèque…

Alors comment faire pour influencer l’autre ? Comment faire pour que la personne en face de vous se range derrière vous et vous soutienne ?

Une seule solution : un bon pitch ! Un bon pitch émotionnel, qui donne envie de dire oui ! Un bon pitch émouvant, qui donne envie de sortir le carnet de chèque !

L’art du pitch : à lire pour tous les séducteurs

Les règles de l’engagement que décrit Oren Klaff sont les mêmes qu’on prône depuis plus de 10 ans sur artdeseduire.com. Deux sont essentielles. La première, c’est l’interdiction de faire bailler, l’interdiction des looooooongues phraaaaaases, parce que…

« Séduire, c’est divertir ».

Rien de pire que l’ennui quand vous souhaitez plaire à quelqu’un. C’est la même chose pour un investisseur. S’il s’ennuie en vous écoutant, votre projet est mort.

Si une femme sort son portable lors d’un premier rendez-vous, si elle regarde sa montre, si elle regarde par la fenêtre, c’est que vous n’avez pas réussi à capter son attention.

Le risque mortel, c’est d’être inintéressant.

Le deuxième point, c’est le côté « needy » que vous devez éviter. Très bien traduit dans « L’Art du pitch » sous la formulation « Comment ne jamais avoir l’air aux abois » dans le chapitre 6.

Toute négociation se gagne en entrant dans la pièce. C’est une question d’attitude. Si vous avez vraiment besoin de l’argent de l’investisseur, il y a des chances que vous puiez la loose, la défaite.

Si vous n’avez pas confiance en vous, il y a des chances pour que cet investisseur sente qu’il est en position de force. Si on sent que vous êtes aux abois, vous perdez tout pouvoir de séduction, c’est aussi simple que ça.

C’est la même chose en amour, pendant la phase de séduction.

Si vous envoyez trop de textos, si vous allez trop vite, si vous suppliez, c’est fini pour vous : la femme en face de vous sent que vous puez la détresse… et personne ne veut d’un homme désespéré.

Je vous l’accorde, ça demande un vrai travail sur soi, d’arriver en RDV et de la jouer détaché, de faire « comme si ce n’était pas important ». Et pourtant, c’est ce qu’il y a de plus important.

Adoptez un état d’esprit de champion. Gardez cet état d’esprit de gagnant, et les portes s’ouvriront à vous.

Concrètement, ça veut dire que même si vous ne vous sentez pas à la hauteur, vous devez incarner le mec qui a confiance en lui.

Vous devez arriver à ce rendez-vous comme si VOUS étiez celui qui fait une fleur à l’autre. Vous devez vous convaincre de votre valeur.

Un bon pitch se remporte grâce au body language, grâce à l’intonation, grâce à l’énergie… et grâce à une bonne histoire, excitante, émouvante, effrayante, une histoire qui provoque des émotions !

Oubliez la logique, investissez dans les émotions !

L’art du pitch de Oren Klaff est un des livres les plus clairs pour apprendre à convaincre les autres.

Si vous travaillez dans le marketing, si vous voulez séduire, si vous voulez une augmentation, si vous préparez des discours ou des présentations au travail, bref, si vous travaillez avec des êtres humains, je vous recommande vivement la lecture de l’ART DU PITCH !

La promesse est très claire !

Oren Klaff l'art du pitch

L’art du pitch, 22€, 260 pages
Editions Eyrolles

PS : Si vous n’êtes intéressé que par l’aspect séduction, je vous renvoie dans ce cas vers le best-seller « REAL WORLD SEDUCTION », qui a popularisé la technique du Prizing.

Real world seduction en français

En une phrase : la technique du Prizing consiste à changer votre état mental, à ne plus voir la fille comme le trophée à conquérir, mais à vous positionner en récompense pour les femmes. A ne plus être le chasseur… mais le chassé !

Lisez Real World Séduction en français !

Sélim, copywriter et coach en communication

One comment on “« L’Art du Pitch » de Oren Klaff : Comment Convaincre Comme Un Pro !”

  1. Ce bouquin m’a l’air sympathique ! C’est vrai que pour ma part, je n’en ai pas vraiment besoin, car je sais convaincre les gens. Je tiens cela de ma mère, mais je connais un ami qui en aurait besoin.  Comme Noël est proche, je pense le prendre et le rajouter aux cadeaux que je vais lui offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *